• lire l'article v

36 heures dans l'art

Culture trip | 21 Juin 2017

Cette semaine dans Out Of Office on va booker notre Drivy vite fait, bien fait et partir à l’assaut de l’Alsace pour un parcours 100% arty au rythme des trésors de l'Est. Un week-end organisé sur les conseils de notre copine Ingrid du blog Les Voyages d'Ingrid et placé sous l’amour de l’art et du design. Parcourir l'Alsace, c'est parcourir le "beau".

Où dormir

Où dormirOù dormir

Chez Anne
5 chambres, toutes décorées différemment et qui accueillent aussi bien les ténors du parlement que les amoureux en vadrouille. Vous êtes chez Anne, ancienne pâtissière désormais hôte bien sucrée qui vous met à l'aise et vous sert même le thé au jardin. 
--
Chambre d'hôte Du Côté de chez Anne
4, rue de la Carpe Haute, 67000 Strasbourg
A partir de 135€ la nuit (pour deux)
C'est ici

Où manger

Où mangerOù manger

1 - Chez un ancien Master Chef
Eveil des papilles à 30 mn de votre refuge… dans le restaurant de Jérôme Jaegle. Un décor brut et contemporain, une cuisine débridée de haute volée culinaire mettant en exergue la nature, le terroir et le goût. Les trois valeurs revendiquées par le master chef. 
 --
Restaurant L'alchémille (photo)
53, route de Lapoutroie, 68240 Kaysersberg Vignoble
Menu 5 plats à 48€ 
Menu 7 plats à 58€
Menu 9 plats 78€
C'est 


2 - Un repas dans une auberge urbaine
Toujours sous l’œil aguerri et vif du duo Jouin/Manku, l’ancien haras national de Strasbourg s’est transformé en un design hôtel dissimulant une auberge urbaine. Une cuisine pensée et imaginée par le triple étoilé Marc Haeberlin de l’auberge de l’Ill.
--
Restaurant Les Haras
23, rue des Glacières, 67000 Strasbourg
Menu à partir de 30€
C'est 


3 - Une virée en Suisse
On prend la route au volant de son Drivy, histoire de se mettre en appétit pour la suite. Et la suite c'est la Suisse et ça s'annonce délicieux. Déjeuner dans le restaurant de la Fondation Beyeler et ses beaux jardins, tutoyant  les sculptures d'Alexander Calder et d'Ellsworth Kelly. Le repas terminé, on va se promener dans ce haut lieu de l’art moderne pour zyeuter la collection de Ernst et Hildy Beyeler. L’architecture est signée Renzo Piano.
--
Berower Park
Fondation Beyeler
Baselstrasse 101, CH-4125 Riehen/Basel
40€ par tête environ 
Toutes les infos ici

Quoi faire

Quoi faireQuoi faire

1 - Visite au Centre Pompidou de Metz
Sur la route d’Alsace, faites un détour par la Lorraine. Parce que c’est beau et utile… Un bouillon de culture dans l’enceinte du cocon de bois imaginé par l’architecte japonais, Shigeru Iban. Actuellement : trois jardins librement pensés par trois artistes dans le cadre de l’exposition “Jardin infini, de Giverny à l’Amazonie“. A partir de mai, une rétrospective de Fernand Léger avec “le Beau est partout“. Tout un programme.
--
Le centre Pompidou Metz
1, parvis des Droits-de-l’Homme, 57020 Metz
12€ l'entrée
C'est ici


2 - Un spa et des saules
Parenthèse détente à l’hôtel des Berges, à mi-chemin entre Colmar et Strasbourg. Cet ancien séchoir à tabac s’est vu doter d’un nouveau spa, le spa des saules. A dans deux heures.
--
Hôtel des Berges & SPA des saules (photo)
4 rue de Collonges au Mont d'Or, 68970 Illhaeusern
Soin, 1h pour 2 personnes à 180€
C'est ici


3 - Un peu de musée et un peu de shopping
Signé Gehry, le Vitra muséum, accueille près de 7000 pièces iconiques de l'histoire du design et du mobilier. De Charles Eames, à Georges Nelson, en passant par Verner Panton ou Jean Prouvé. A voir également : la Vitra House, le flagship store de la marque, désignée par les talentueux architectes Herzog & de Meuron.
--
Vitra Design Museum
Charles-Eames-Str. 2, D-79576 Weil am Rhein (Allemagne)
11€ l'entrée
C'est 

Dans le coffre : le(s) truc(s) que vous allez vouloir ramener

Dans le coffre : le(s) truc(s) que vous allez vouloir ramenerDans le coffre : le(s) truc(s) que vous allez vouloir ramener

Pour les fans de design : Un souvenir du Vitra Museum. Les “Wooden dolls“ de l’architecte-designer américain Alexander Girard,  inspirées de l’art populaire et taillées à l’origine dans sa maison à Santa Fe. 

Pour les épicuriens : se procurer le meilleur bretzel de l’Alsace chez Marx Pâtisserie. Franck Roesh a repris l’enseigne de son père depuis douze ans maintenant et fait valser les papilles, à coup de ces délicieux biscuits salés, dont lui seul a le secret. A manger sur la route du retour et à finir avant de rendre son Drivy.  
--
Pâtisserie Marx
39 Grand Rue, 68420 Eguisheim
Tél. 03 89 41 32 56

Art en Alsace

36H dans l'art
HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v