• lire l'article v

Entre kitsch et branchitude

Europe centrale / Europe de l'est | 23 Avril 2018

Préparez-vous. Préparez-vous à être surpris.e, à faire la fête comme dans le Bario Alto de Lisbonne et à être accueilli·e comme un·e pote. Préparez-vous au charme particulier de la capitale roumaine. Préparez-vous à rencontrer Bucarest. Un peu comme Berlin, la ville s’accommode de son histoire pas toujours simple, de son passé soviétique, de ses bâtiments attendant leur réhabilitation, s’enorgueillit de ses beaux espaces verts, revendique son kitsch typiquement roumain et laisse place à une nouvelle génération dynamique avec concept stores, cafés branchés, galeries et jeunes créateurs. Une rencontre inclassable.

Où dormir ?

Où dormir ?Où dormir ?Où dormir ?Où dormir ?

Au Grand Bucarest Hotel
Moulures, marbre, parquets, boiseries, lustres bling bling, mobilier old school : vous avez l’impression que Sissi l’impératrice peut débarquer en robe de bal d’une minute à l’autre dans ce sublime hôtel particulier du XIXe siècle. Et ça pourrait être vrai puisqu’il a initialement été construit pour la famille royale (et on sait bien que toutes ces têtes couronnées sont cousines). Avec ses 20 chambres ultra-cosy nichées au centre de la ville, à 10 minutes à pieds du quartier cool de Lipscani, ce spot donne l’impression de dormir dans un décor de film historique.
--
Grand Boutique Hotel
Strada Negustori 1B, Bucarest
Tél. +40 31 425 62 30
A partir de 99€ la nuit
Le site est


- Sinon, goûtez à la vie de château en plein centre-ville au Grand Hotel Continental, avec les services et le décor d’un hôtel grand luxe (spa et piscine), mais des prix doux.

Où manger ?

Où manger ?Où manger ?Où manger ?Où manger ?

Dans une institution
Ici, tout est typique. Le décor fait de vitraux, voûtes, marbre, peintures et boiseries historiques. Les plats traditionnels et hyper copieux. Les danses en costume, les concerts de musique populaire et la petite choré des serveurs·euses en fin de service. C’est LE spot où dîner, si bien qu’il faut réserver sa table des semaines à l’avance.
--
Strada Stavropoleos 5, Bucarest
Tél. +40 726 282 373
Plats autour de 10€
Le site est


- Sinon, il y a Simbio, un spot à la déco tradi-industrielo-scandinave, qui sert une cuisine de saison, avec des options végétariennes. Pour prendre le frais, on se pose avec un smoothie dans la cour verdoyante.

Quoi faire ?

Quoi faire ?Quoi faire ?Quoi faire ?Quoi faire ?

Squatter
Ce spot improbable est un peu l’équivalent du squat de la rue de Rivoli à ses débuts et vous fera croire que vous êtes en plein Berlin cool. La vieille bâtisse abandonnée a repris vie grâce à un collectif de jeunes artistes et d’architectes optimistes qui l’ont rénovée avec passion. Ils y accueillent les événements culturels les plus hype de la ville.
--
Carol 53
53 Carol St., Bucarest
Tél. +40 740 415 360
Le site est
Suivez leurs events ici


- Sinon, laissez-vous tenter par le passe-temps favori des Bucarestois : l’escape game. Ils vont tellement loin dans leur passion pour les jeux d’évasion qu’il en existe même en réalité virtuelle.

On ramène quoi ?

On ramène quoi ?On ramène quoi ?On ramène quoi ?On ramène quoi ?

Des livres par milliers
Carturesti Carusel est peut-être la plus belle librairie du monde, un magnifique bâtiment du XIXe siècle à l’architecture hallucinante. On y trouve des milliards de livres (dont beaucoup en anglais) et quelques souvenirs un peu design qui changent de l’éternel aimant à frigo.
--
Librairie Carturesti Carusel
Strada Lipscani 55, București
Tél. +40 728 828 922
Le site est


- Sinon, si vous voulez découvrir l’artisanat de fabrication locale, allez à Romanian Boutique et remplissez votre valise de jolies céramiques, de boîtes peintes à la main et autres sculptures en bois.

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v