• lire l'article v

Un Williamsburg au bord de la mer

Méditerranée | 30 Janvier 2018

Prenez le style de New York, les mouettes de Saint-Malo, les surfeurs de Hossegor, le reggae de Zion, la vibe de Woodstock et l’imaginaire d’Orson Welles. Un mélange trop explosif diront les esprits prudents. Un cocktail génial, penseront les âmes curieuses. Notre dernier week-end, nous l’avons passé à Essaouira, ville battue par les vents et qui, par une sorte d’exploit de l’histoire, fait parfaitement le lien entre mille cultures, toutes “à la maison” entre ses fortifications. Trois jours entre pêcheurs, surfeurs, jeunes artistes et cuistot surdoués.

On dort où ?

On dort où ?On dort où ?

1 - Le riad le plus dingue du Maroc
C’est l’histoire d’une designeuse et businesswoman anglaise qui vient à Essaouira pour y faire des affaires durant une demi-journée. Laps de temps visiblement suffisant pour tomber raide dingue de la ville et plus précisément d’une bâtisse historique du XVIIIe siècle en pleine décrépitude. Comme Orson Welles en son temps, elle décide de s’installer à Essaouira et de racheter le bâtiment. Six années intenses de rénovation et de déco, qui mélange meubles chinés retapés et artisanat local, plus tard, le résultat s’appelle Salut Maroc !, un riad aux couleurs punchy qui nous transporte dans une sorte de version “Jimi Hendrix” des Mille et une nuits. Après à peine 6 mois d’ouverture, c’est déjà LE spot de la ville. Chacune des 11 chambres est à la fois une petite folie visuelle et un clin d’œil à une ville du Maroc. La terrasse offre une vue imprenable sur les remparts et l’océan. Une merveille qui va casser votre Instagram.
--
Salut Maroc ! (photo)
32, rue Ibn Rochd, 44000 Essaouira
Tél. +212524475560
Le site est


2 - Luxe, calme et volupté
Le riad Baoussala c’est un peu comme une immense maison de campagne aux accents orientaux rénovée à la sauce contemporaine. C’est beau, c’est chaleureux et c’est éco-friendly. A l’abris de l’agitation de la Médina (comptez 15 minutes pour vous y rendre), c’est un vrai petit havre de paix situé dans un écrin de nature au beau milieu des eucalyptus. Hammam, piscine chauffée, accès à l’atelier de peinture, salle de jeux pour les enfants, cours de yoga, soirée ciné en plein air, petit-déj servi à la demande à n’importe quelle heure de la journée et conseils avisés et personnalisés. Sans compter le talent de Loubna, la cuisinière, qui veille à ce que vos papilles soient toujours en kiff. La convivialité comme à la maison avec un service 5 étoiles.
--
Riad Baoussala
Douar El Ghazoua BP 423, 44000 Essaouira
Tél. +212 606-068885
Le site est

On mange où ?

On mange où ?On mange où ?

1 - Un vrai plat local
Aller au Maroc sans se faire un couscous, un tajine et/ou un plat de lentilles ? Pas possible… S’il y a bien deux valeurs sûres c’est Miyame (caché derrière une petite porte cochère, seuls les vrais savent) et Dar Jeeling - Chez les Femmes Berbères (y aller c’est donc un peu une façon de soutenir le mouvement girl power marocain).
--
Miyame
26 rue Jbala, 44000 Essaouira
Tél. +212673591148

--
Dar Jeeling, Chez les femmes berbères
22, Chrib Atay Derb Laalouj, Place Khaima, 44000 Essaouira
Tél. +212604335456


2 - Le marché aux poissons
Allez assister à la criée des pêcheurs dès leur retour sur la terre ferme en début d’après-midi. Entre mouettes, goélands et négociations de prix sur le quai, c’est un joyeux spectacle sonore tout autant que visuel, unique en son genre. Quelques mètres plus loin, une série de petites baraques propose de manger sur place les trésors du jour : poissons grillés, crustacés et autres fruits de mer, préparés sous vos yeux.
--
Entre la place Moulay Hassan et le port

3 - Un déj sur la plage où le temps s’arrête
Essaouira c’est aussi LE spot des surfeurs. Un genre de Hossegor marocain où donc, forcément, la plage fait partie intégrante de la culture. Et qui dit plage, dit paillote : déj pieds dans le sable et verre de rosé frais. La paillote la plus célèbre de la ville c’est Océan Vagabond, une véritable institution pour tous les gens cool du coin. Leur crédo : no time, no news, no shoes. Ça donne le ton. La bouffe y est simple mais bonne et les apéros avec DJ qui ont lieu les vendredi et samedi soirs hyper sympas. Petit bonus : ils proposent des cours de surf, kitesurf, windsurf et paddle.
--
Océan Vagabond
Boulevard Mohamed V, BP103, 44000 Essaouira
Tél. +212524784367
Le site est


4 - On dîne au Mega Loft
Le Mega Loft c’est un peu la version jeune et stylée de Louis la Brocante. Entre mobilier design, récup vintage à gogo, œuvres d’art et artisanat berbère, ce bar/resto/galerie est le reflet de son propriétaire, Othman, un jeune designer local. Un genre de bobo chic, frôlant le hipster qui a su créer une ambiance authentique des plus chaleureuses et plutôt festive (des sessions live, souvent de musique gnaoua, viennent animer les soirées pour notre plus grand plaisir). On y mange très bien pour un prix plus que correct.
--
Mega Loft (photo)
49 rue Yemen, 44000 Essaouira
Ne sert pas d’alcool
Tél. +212613981987
Le site est ici

On fait quoi ?

On fait quoi ?On fait quoi ?

1 - Un hammam populaire
Si la plupart des riads et hôtels disposent de leur propre hammam, on recommande aussi vivement l’expérience du hammam populaire, le vrai, l’authentique. C’est un vrai pilier de la culture marocaine et donc partie intégrante de l’immersion locale. Retour à l’état de nourrisson garanti. Il fait chaud, on vous lave les cheveux, on vous brosse, on vous masse, on vous gomme... un sacré kiff. Les « hammams pop » comme ils disent n’ont pas de noms, il faut donc connaître un peu. On vous recommande celui que les habitants surnomment le hammam Badgad (car à côté d’un ancien B&B nommé Villa Bagdad) dans le quartier de Bab Doukala avec Khadija au gommage.

2 - Un dijo au Taros
Après avoir dîné au Mega Loft, on file au Taros pour siroter un verre (d’alcool). On va direct au 2e étage sur le rooftop parce que c’est là que ça se passe (pas besoin d’y manger, le vrai avantage de ce lieu étant son club et la vue de dingue que sa terrasse offre). Le Taros est le bar trendy d’Essaouira, le spot où on va se montrer et où on check in sur Facebook. Il faut dire que c’est le seul bar/club de la ville au sens où nous l’entendons. Une sorte de VIP Club mais sans Jean Roch. DJs et concerts au programme et cocktails pour toujours bien s’hydrater.
--
Taros café (photo principale)
Place Moulay Hassan, 44000 Essaouira
Tél. +212524476407


3 - Un trip extrême
On l’a compris, Essaouira est la région des wind sports. Du coup, on a aimé se prendre au jeu avec une inévitable initiation au surf et/ou windsurf, kitesurf et stand up paddle. Océan Vagabond, à Essaouira, propose des leçons, tout comme le Surf Station à Sidi Kaouki.
--
Ocean Vagabond (photo)
Boulevard Mohamed V, BP103, 44000 Essaouira
Tél. +212524784367
Le site est


4 - Castle made of sand
Autre classique : la balade à cheval sur la plage (au coucher du soleil si votre petit cœur est du genre à battre très fort) ou sur les sentiers berbères pour les plus sportifs. Plusieurs centres équestres existent mais on recommande particulièrement le Ranch de Diabat, une entreprise familiale passionnée de chevaux. Et puis ça donne l’occasion de passer à Diabat, mini village berbère à 3km de la Médina, connu pour avoir été un repaire d’artistes hippies dans les années 1970. Le plus célèbre étant Jimi Hendrix qui y a séjourné quelques jours et c’est, dit-on, le Dar Sultan, un palais en ruine ensablé, qui lui aurait inspiré son titre « Castle Made of Sand ».
--
Ranch de Diabat
Douar Diabat n°6, 44000 Essaouira
Tél. +212662297203
Le site est ici

On ramène quoi ?

On ramène quoi ?On ramène quoi ?

La galerie JAMA : si on cherche des tapis berbères à rapporter pour colorer notre appart parisien, c’est là qu’il faut aller.
--
Galerie Jama
22, rue Ibnou Rochd, 44000 Essaouira
Tél. +212670016429
Le site est


La galerie Elizir : cet antiquaire spécialisé dans les années 1960-70 est une vraie petite caverne d’Ali Baba. On y trouve toute sorte d’objets et de mobilier hyper stylés, même Vogue en parle, c’est pour dire ! En option, on peut même se faire livrer directement en France.
--
Galerie Elizir (photo)
Avenue centrale Souk Jdid, 44000 Essaouira

Un week-end à Essaouira

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v