• lire l'article v

Le resto aux 30 chefs

Sud-est | 24 Juillet 2018

D’Arles on connaît surtout les arènes, les vestiges romains, la fondation Van Gogh et Jeanne Calment. La ville, qui a plus ou moins 2 500 ans, n’est pourtant pas une vieille chose poussiéreuse qui cuit ses antiques pierres au soleil. Elle accueille tous les ans depuis quarante ans les Rencontres photographiques qui rassemblent ce qui se fait de mieux en art visuel. Un rendez-vous qui ouvre les yeux. L’occasion de découvrir autrement cette jolie ville qui sent bon le sud et la fougasse.

Où dormir ?

Où dormir ?Où dormir ?

Un village dans la ville
Que la vie est douce à l’hôtel du Cloître. Déco 70’s colorée dans une vieille bâtisse en plein centre-ville. Chambres confortables et salles de bains dans lesquelles on passerait bien la journée. Bar sur le toit-terrasse avec vue sur le clocher de l’église Saint-Trophime. Petite place façon village où L’Ouvre-boîte, le resto à tapas de l’hôtel, a posé ses chaises à l’ombre. Si vous tendez l’oreille, vous entendez même les cigales chanter.
--
Hôtel du Cloître
18, rue du Cloître, Arles
Tél. 04 88 09 10 00
A partir de 130€ la chambre double


- Sinon calez-vous au cœur de la vieille ville, dans un grand studio niché dans un charmant immeuble du XVIIe siècle donnant sur une rue piétonne. Pas de cuisine mais de quoi se faire un petit-déj. L’essentiel pour 49€/nuit.

Où manger ?

Où manger ?Où manger ?

Dans un nid de créativité
Quand des tauliers un peu fous appliquent le principe de la résidence artistique à leur resto, ça donne Chardon. Tous les deux mois, un chef venu d’ailleurs s’installe et fait découvrir les saveurs de son pays tout en travaillant les produits du terroir. Cet été, c’est la Palestinienne Ruba Khoury, passée par l’excellent Septime parisien, qui prend possession de la cuisine avec sa « soul food » moyen-orientale. Un voyage dans le voyage.
--
Chardon
37, rue des Arènes, Arles
Tél. 09 72 86 72 04 (réservation vivement conseillée)
Ouvert le soir du jeudi au lundi de 19h30 à 22h et le midi du vendredi au lundi de 12h30 à 14h


- Simone et Paulette, c’est la cantine créée par Caroline et Numa dans l’esprit cuisine de grands-mères, tout en faisant travailler des producteurs locaux. Convivialité et bons petits plats au rendez-vous.

Quoi faire ?

Quoi faire ?Quoi faire ?

Les Rencontres de la photographie
On ne peut décemment pas aller à Arles en plein été et ne pas flâner plusieurs heures (par jour) aux Rencontres de la photographie, LE festival photo français. Pour la 49e édition sur le thème « Retour vers le futur », les Rencontres proposent un voyage à travers les époques et les regards posés sur un monde qui change sans cesse. 40 expos photo qui vous baladent dans les plus beaux spots de la ville. De rien.
--
Les Rencontres de la Photographie
Un peu partout dans Arles
Du 2 juillet au 23 septembre

On ramène quoi ?

On ramène quoi ?On ramène quoi ?

Un livre de photo pardi
Vous n’êtes pas venu·e·s à Arles pour acheter des cravates. Alors faites-vous un beau cadeau en vous offrant un des livres de photos lauréats du Prix du livre 2018, notamment le complètement zinzin The Iceberg de Giorgio Di Noto, qui prend tout son sens quand on l’éclaire avec une lampe ultraviolette. Ou le lauréat du prix du livre historique, très innovant pour son époque, The Pigeon Photographer de Julius Neubronner, une Terre vue du ciel avant l’heure, avec des pigeons en guise de Yann Arthus-Bertrand. Des bijoux.
--
Giorgio Di Noto, The Iceberg
Julius Neubronner, The Pigeon Photographer
Disponibles en ligne ici

Le Chili à portée de main

Le Chili à portée de mainLe Chili à portée de mainLe Chili à portée de main

Vous adoreriez, mais n’osez pas. Partir à l’autre extrémité du monde, découvrir une culture, des paysages, une cuisine différente, l’idée vous fait passer des heures à rêver devant les terres lointaines de votre mappemonde. Surtout le Chili, langue de terre aux mille promesses. Et puis vous renoncez : trop compliqué à organiser.

Pour que vous ne passiez pas à côté de vos rêves, les copains de Marco Vasco s’occupent de tout. Vous flânez sur leur site consacré au Chili, leur envoyez une demande de devis et un conseiller spécialisé vous propose un voyage clé en main pour explorer le désert d’Atacama, l’île de Chiloé, Santiago, le parc naturel de Torres del Paine ou même la fabuleuse île de Pâques. Avec Marco Vasco, le Chili, c’est plus le bout du monde.
--
Rubrique partenaire
Demandez votre devis ici
Le site de Marco Vasco est

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v